La télémédecine : pour qui et comment

Par Maxime ROSSIGNOL le 6 décembre 2010

Le Professeur François-André Allaert est médecin de santé publique et il perçoit bien la nécessité où nous sommes d’avoir recours, chaque jour davantage, à la télémédecine : nombreuses sont les zones, en particulier rurales, où l’on manque cruellement de professionnels de santé. Mais restons raisonnables : certes, la qualité technique de l’image électronique permet aujourd’hui à tel ou tel expert de donner un avis précieux sur un phénomène limité, mais il ne faudrait surtout pas, évidemment, que la télémédecine en vienne à permettre le diagnostic à distance sans examen du patient, avec les prescriptions qui s’ensuivraient. En outre, la télémédecine pourrait bien avoir l’effet de renforcer ce qu’elle vient combattre : la désertification médicale…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=y9UV8tvLKtY[/youtube]

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *