Et notre santé, Monsieur le futur Président ?

Par Dr François-André Allaert le 4 avril 2012

En présentant le dernier bulletin en date de Dijon santé, le Docteur Allaert souligne cette « étrangeté » : alors que les français mettent la santé au tout premier plan de leurs préoccupations, les candidats à la présidence de la République, eux, n’en font pas une priorité. Dijon santé s’est donc dit qu’il fallait donner aux représentants locaux des candidats l’occasion de préciser les grandes orientations du candidat en matière de santé en leur tendant le micro. De même, avec certains professionnels de santé et des porte parole des syndicats. Le résultat est ici, il vous attend…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • le douaron le 5 avril 2012 à 11:15

    bonjour,
    je suis très heureux de vous entendre parler sur ce sujet. Mais, en avez vous parlé avec le Maire de Dijon « futur ministre paraît-il? » proche, très proche d’un candidat qui se dit à gauche (comme lui dailleurs). et vous , êtes vous toujours sans étiquette ? si tel est le cas, vous devriez foncer dedant , à fond, et pourquoi pas sortir d’une majorité locale qui ne condamne , que sur le bout des lèvres, le gouvernement actuel. Sur le bout des lèvres , en effet, car s’ils sont élus, ne feront ils pas la même chose qu’avec FM de 1981 à 1995. Ce fameux parti qui conspue le Front de Gauche ; façade pour le public car, son candidat est des leurs en sous marin.

  • Bédarrides Carole le 5 avril 2012 à 13:06

    Les candidats sont rangés dans un certain ordre. Quel en est le critère ?

  • Christian Guillermet le 5 avril 2012 à 15:05

    Seul le hasard a présidé au classement des différents candidats.