Faire disparaitre l’hépatite C!

Par Dr François-André Allaert le 7 juin 2015

L’hépatite C conduit dans un nombre important de cas vers la cirrhose et le cancer du foie. L’année 2014 a été une année très importante avec l’apparition du premier traitement aboutissant à la guérison de l’hépatite C dans 95% des cas c’est-à-dire la disparition totale et définitive du virus.

L’inconvénient est que ces produits sont très chers, plusieurs dizaines de milliers d’euros par personne, ce qui limite leur utilisation et donc est dommage car en France 100 000 à 150 000 personnes attendent ce traitement. Comme d’autres traitements efficaces devraient prochainement apparaître sur le marché, le jeu de la concurrence devrait normalement conduire à une baisse des prix en espérant que des « ententes » industrielles ne viennent empêcher ce phénomène naturel. Je n’ose penser que cela se produise car c’est la vie humaine qui est en jeu. Par ailleurs, traiter efficacement les patients c’est non seulement les guérir mais également supprimer les coûts liés à la prise en charge de leur maladie et de ses complications sans parler des indemnités journalières qui sont versées. L’investissement dans ces médicaments est donc potentiellement souhaitable sur le plan humain mais aussi rentable sur le plan médico-économique mais c’est un investissement énorme et qui n’aura de sens aussi que si la prévention devient efficace.

Ces traitements ne doivent pas en effet, faire négliger les recherches sur un vaccin car sinon les dépenses seront sans fin…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *