TOP 5 des idées reçues sur l’œil et la vision

Par Antonin Tabard le 5 octobre 2016

novartis_logo_pos_rgbAvec le soutien institutionnel de Novartis Pharmaceuticals

Lorsqu’il s’agit de l’œil et de la vision, l’homme a beaucoup d’idées reçues  à ce sujet. Mais la plupart sont fausses. On a sélectionné les cinq plus courantes.

  1. Regarder la télévision en étant trop proche du poste abîme les yeux

C’est faux … Au pire, cela provoquera une migraine.

Il s’avère cependant que cette idée reçue a déjà été vraie dans le passé. Mais cela remonte au temps des premières télévisions, puisqu’elles émettaient des rayons X. Ces rayons X auraient pu causer des problèmes oculaires. Aujourd’hui, les télévisions n’émettent plus de rayons X, au pire, cela provoquera une migraine due à une fatigue musculaire. Tout comme en regardant un écran dans l’obscurité, les pupilles se dilatent, ce qui provoque un phénomène d’éblouissement et produit donc un plissement permanent des yeux.

Comme pour l’ordinateur, la tablette ou le Smartphone, le seul risque serait, en regardant ces écrans trop longtemps, de souffrir du syndrome visuel informatique (SVI). En effet, un usage prolongé de ces outils informatiques pourraient rendre la vision floue et créer d’autres fatigues visuelles. Un syndrome temporaire qui peut parfois se développer et devenir chronique.

  1. Manger des carottes est bon pour la vue

C’est plus compliqué que cela puisse paraître. En effet, les carottes contiennent du bêta-carotène qui, en étant assimilé par le corps, est utilisé pour faire de la vitamine A. Et il est prouvé que la vitamine A est nécessaire pour activer les muscles des yeux et permet donc de voir correctement. Mais la vitamine A est aussi présente dans d’autres aliments comme le formage et le lait et le fait que manger des carottes donnerait une meilleure vue reste un mythe.

  1. « Arrête de loucher, tu vas rester bloqué comme ça ! »

Qui n’a jamais entendu cette phrase ? Ici encore, c’est un mythe. En effet, les muscles utilisés pour loucher sont les mêmes que ceux utilisés pour bouger les yeux de gauche à droite. S’il était possible de rester bloqué en louchant, nous devrions nous inquiéter que nos yeux se bloquent à tout moment lorsqu’on regarde dans n’importe quelle direction.

  1. Une bonne vue indique une absence de défaut de vision

Malheureusement non … Il existe deux cas où il est possible de souffrir d’un défaut de vision sans pour autant mal voir. L’astigmatisme entraîne un manque de netteté sur les contours d’un objet fixe. Un faible astigmatisme peut passer inaperçu. Il en est de même pour l’hypermétropie. Ce défaut peut être automatiquement compensé par les yeux sans que l’on s’en rende compte, simplement en faisant la mise-au-point. La vision sera donc parfaite de près comme de loin. Cependant, cet effort sollicitera davantage les muscles oculaires et pourra provoquer, en fin de journée, des picotements ou des maux de têtes.

  1. Porter des lunettes abîme la vision à long terme

Si vous portez des lunettes ou des lentilles de contact et qu’à chaque fois que vous allez chez l’ophtalmologiste, il augmente votre correction, ce n’est pas parce que les lunettes ou les lentilles de contact abîment votre vision, ce n’est peut-être simplement uniquement parce qu’avec l’âge, la vision se détériore …

  1. BONUS : Les chats voient dans le noir complet

Il n’y a pas qu’à propos de notre vision que nous avons des idées reçues. Celles-ci sont nombreuses aussi chez les animaux. Qui n’a jamais cru qu’un chat était capable de voir dans le noir complet ou même qu’il ne voyait qu’en noir et blanc. Tout cela est faux ! En réalité, les chats ont des cellules leurs permettant de réfléchir la lumière dans la rétine. Cela permet en effet d’accroître la vision en présence d’une faible lumière, mais le problème est toujours le même, il faut quand même une source aussi infime soit-elle de lumière. Autrement dit, comme tout autre mammifère, le chat est bien incapable de voir dans le noir complet, comme dans une pièce parfaitement close et plongée dans le noir, par exemple. Quant à sa vision des couleurs, il est vrai que le chat a une vision faible des couleurs et est fortement daltonien. Il détectera très peu de couleurs, mais cela ne veut pas dire pour autant que le chat voit en noir et blanc.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Odile Janiaut le 28 octobre 2016 à 15:16

    bien vu !