Tiens, ceci est mon corps !

Par Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 4 octobre 2013

Le Docteur Trost est chirurgien et il explique au micro de Dijon santé le caractère primordial de l’ « entraînement » du chirurgien sur des cadavres. Encore faut-il disposer de cadavres… D’où l’intérêt majeur pour le progrès médical du don d’organes ou de cadavres…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • salenson le 15 octobre 2013 à 11:50

    don de cadavres pour la science: je suis d’accord

    mais pourquoi est-ce si compliqué à mettre en oeuvre? je me suis renseignée et ai renoncé…

  • robert aurelie le 20 janvier 2014 à 12:31

    Bonjour, je voudrai faire le don de mon corps à la science mais je viens d’apprendre depuis peu que celui ci est payant pour le donneur, et donc par conséquent je voudrait connaitre le tarif demandé par la faculté de médecine de Dijon? Merci d’avance. Cordialement. Aurélie