Quel suivi pour les maladies mentales ?

Par Joris Fournel, Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 5 juillet 2016

A l’heure où la maladie mentale est encore sujet à certains tabous, des changements importants s’opèrent au sein des organismes psychiatriques. Le suivi de proximité commence progressivement à se développer pendant que l’hospitalisation devient beaucoup moins systématique. Ces changements sont soutenus par des organismes et des associations, comme l’UNAFAM, qui accompagne les proches aidants des malades à une bonne prise en charge à domicile.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *