Pied diabétique

Par Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 4 juin 2013

Alors qu’un simple caillou nous empêche de marcher, ce petit désagrément peut prendre une tout autre dimension pour un diabétique. La perte de sensibilité et l’obstruction des artères du pied rendent toute plaie, aussi superficielle soit-elle, très dangereuse.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • LEJAY Jean Jacques le 13 juin 2013 à 15:01

    Bonjour,
    Je suis diabétique type2.
    J’ai une tante qui a eu un pied amputé suite à son diète.
    J’ai ma grand mère maternelle qui est décédée suite à un diabète.
    J’apprécie d’autant mieux vos conseils, et infos comme le soin des pieds.
    Merci à vous.

    Jean Jacques

  • YVRAY Robert le 5 juillet 2013 à 4:10

    Bonjour,
    Dans nos associations ( fédérées à l’AFD) nous entendons régulièrement : il ou elle est décédée suite à son diabète.
    Il faut savoir que le diabète n’est pas la cause de décès; l’on décède des complications liées au diabète et c’est pour cette raison que nous travaillons quotidiennement pour apporter des informations sur l’importance du suivi de sa pathologie, avec l’aide des professionnels de santé sur les façons possibles d’éviter d’en arriver à des situations irréversibles. Questionner votre diabétologue et venez nous rejoindre.
    A bientôt, je l’espère.