Ongle incarné, ce n’est pas le pied !

Par Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 4 juin 2013

Ça pique, ça brûle et c’est douloureux, l’ongle incarné se traduit par l’inflammation de la peau suite à l’enfoncement de l’ongle dans la chair. Si il n’est pas pris en charge, il évolue rapidement vers une infection voir un ulcère.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *