Un miracle, un signe, une force…

Par Timothée Barbier le 6 décembre 2010

Le père Gonneaud est curé à Notre-Dame à Dijon. Dijon-sante.fr l’a rencontré au monastère de Citeaux pour lui demander de préciser ce qu’est un miracle, pour un croyant cela va de soi, semble-t-il, compte tenu de la qualité de notre interlocuteur. Dans les textes fondateurs de la religion catholique, le miracle a partie liée avec le dynamisme, la force, mais aussi le signe. Le miracle (miraculum en latin), c’est ce qui suscite l’admiration, par sa force, par son exemplarité, mais aussi par sa rareté puisqu’on quitte le domaine réglé par les forces habituelles de la nature.  Et rappelons-nous ce qu’écrivait il y a fort longtemps un Saint Augustin fort peu suspect d’athéisme : « les miracles ne sont pas en contradiction avec les lois de la nature, mais avec ce que nous savons de ces lois. » Quant aux miracles dont on parle de nos jours, ceux de Lourdes par exemple, voici dans notre interview ce qu’en dit le père Gonneaud…


[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6uHcd8cuLfw[/youtube]

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *