Pass Contraception….Et le rôle de la famille ?

Par Dr François-André Allaert le 4 juin 2011

Un débat organisé sur ce nouvel outil que les pouvoirs publics ont commencés à proposer dans certaines régions, et peut être bientôt en Bourgogne. Safia Otokoré , Vice Présidente de la Région Bourgogne, et Sophie Guillaume, psychiatre, apportent leurs arguments respectifs pour ou contre celui-ci et replacent le débat sur le mode utilisé pour l’information de l’adolescent.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • PILLON François le 5 juin 2011 à 13:14

    Avant de proposer un PASS contraception, n’aurait-il pas été judicieux de se poser les questions suivantes?

    Est-il bon d’inciter les jeunes filles à prendre des oestro-progestatifs sachant que le risque risque vasculaire est la principale complication et ce d’autant plus que les jeunes filles fument?

    Les oublis de pilule et la mauvaise comphréension de la prise ne sont-ils pas des causes importantes d’IVG?

    Pourquoi les dernières pilules ne sont-elles pas remboursées alors que l’IVG l’est?

    Le préservatif ne reste t il pas la seule méthode contraceptive à prévenir les infections sexuellement transmissibles?

    La pilule du lendemain n’est-elle pas déjà une belle avancée, gratuite pour les mineurs et facilement accessibles?

    J’attends donc les réponses de Safia Otokohré…