IVG : Suppression du délai de réflexion

Par Joris Fournel et Dr François-André Allaert le 5 mars 2016

Les interruptions volontaires de grossesse sont relativement stables depuis une dizaine d’années. Auparavant, un délai de réflexion de 7 jours était incompressible permettant de s’assurer du souhait des parents.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *