Grève des pharmaciens: qui marche vraiment sur la tête ?

Par Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 4 octobre 2014

En plein mouvement de grève nationale des pharmaciens et d’autres professions réglementées, nous sommes allés à la rencontre d’Alexandre Berenguer, Président de l’URPS Pharmaciens de Bourgogne pour comprendre l’enjeu de ces manifestations …

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • le douaron le 16 octobre 2014 à 10:34

    monsieur, l’enjeu de ces grèves ? c’est de pouvoir continuer à faire de grosses marges sur les médicaments perlin pinpin qui peuvent eux être vendu en grande surface. c’est aussi bénéficier de la marge sur les boîtages de médicaments en vendant les boîtes à 30 comprimés alors qu’ils existent (certains) en 90 unité. vous vous fichez bien qu’il nous soit retenu 0,50cts par boîte pourvu que vous y gagnez. changez cette mentalité et peut être signerais je la pétitions que me brandi l’officine où je vais régulièrement depuis 2009 date de début d’ald. profitez moins de nous et nous compatirons avec toute ma reconnaissance envers le personnel compétent qui est cependant aux ordres de leur patron ou patronne mais malheureusement en première ligne face aux mécontentement des patients.