« Je dors une heure et demie par nuit »

Par Guillaume Varinot et Timothée Barbier le 4 février 2012

Donc, Eric dort très peu, ce qui n’a guère de conséquence sur sa forme physique. Mais en fin de journée, il se reconnaît impatient, voire peu tolérant. Quant à la médecine, elle a beaucoup proposé, mais tout a échoué. La solution trouvée par Eric : faire comme si de rien n’était…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *