Un ophtalmo rien que pour nous !

Par Guillaume Varinot le 4 novembre 2011

Le Professeur Alain Bron est ophtalmologiste au CHU de Dijon et précise au micro de Dijon Santé ce qu’est sa discipline et ce à quoi elle sert. Et avant tout à dépister des maladies. Car beaucoup d’entre elles sont silencieuses, elles passent inaperçues (le glaucome ou les complications du diabète par exemple) jusqu’au jour où elles se manifestent et il est alors souvent trop tard . 5000 ophtalmologistes sont à notre service : mais c’est assez peu pour 67 millions d’habitants. Même si l’ophtalmo possède souvent des assistants (orthoptistes notamment), mieux vaut s’y prendre bien à l’avance pour… voir son ophtalmo… Vous aimeriez savoir quelles sont les maladies des yeux les plus fréquentes et les plus répandues ? Pour le savoir, cliquez donc et écoutez le Professeur Bron !

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • YVRAY Robert le 5 novembre 2011 à 7:08

    En tant que responsable associatif ( diabète)je me dois de saluer le service ophtalmo du CHU dijonnais. En effet, depuis de nombreuses années, il a été élaboré, avec les médecins libéraux, le service ophtalmo, les associations de diabétiques bourguignonnes, des dépistages de la rétinopathie. Comme indiquée par le Pr BRON, le diabète est la première cause de cécité en France.
    Des ophtalmos bénévoles étudient les clichés pris par une orthoptiste (il faut saluer aussi l’énorme travail fait par cette pro), ce qui permet de relever des complications insoupçonnées par les patients qui ne consultent pas régulièrement.
    Le camion équipé pour cet examen circule sur toute la bourgogne, mais évidemment sont privilégiés les sites désertifiés médicalement.
    Les chiffres recueillis sont affolants et encore merci à toute cette équipe qui évitent à beaucoup de patients d’être pris en charge trop tard.