L’ibuprofène a des effets secondaires

Par Dr François-André Allaert le 14 janvier 2018

L’ibuprofène diminuerait la testostérone

De nombreux sujets masculins prennent régulièrement et sur de longues périodes un anti-inflammatoire appelé Ibuprofène pour soigner des maux de tête ou de dents, des douleurs, des courbatures ou des rhumatismes. En particulier nombre de sportifs en font un usage important et abusif car ce médicament n’a pas été fait pour cela !
Des chercheurs de l’Inserm à Rennes viennent de démontrer que des doses importantes de ce produit induisent une diminution de la production de testostérone, l’hormone masculine de référence. Cette réduction de la testostérone ne doit pas être prise à la légère car elle pourrait s’apparenter à ce que l’on observe dans l’andropause avec diminution notamment de la libido, de la production de spermatozoïdes et globalement de la vitalité.
Cet effet secondaire, si cette étude venait à être confirmée par d’autres, devrait conduire à recommander de ne pas utiliser cet anti-inflammatoire sur des périodes prolongées et en particulier chez des sujets jeunes. Notamment sa consommation par les sportifs pour éviter de ressentir les courbatures induites par les entrainements et les compétitions, doit être vraiment déconseillée.
Par ailleurs rappelons que l’ibuprofène, comme tous les anti-inflammatoires, augmente le risque de troubles digestifs au niveau de l’estomac, en particulier d’ulcère, et doit être pris avec précautions surtout après 50 ans.

 

Docteur Bien Public

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *