L’addiction au smartphone !

Par Dr François-André Allaert le 24 décembre 2017

L’addiction aux réseaux sociaux suscite des troubles chez les adolescents

Des études conduites par des chercheurs de l’université de San Diego ont mis en évidence des évolutions significatives des comportements des adolescents depuis 2012, avec une accélération au cours des deux dernières années. Ils sont de plus en plus nombreux à être plus solitaires, à ne pas souhaiter conduire, à avoir des tendances dépressives et pire encore, leur taux de suicides serait en très forte augmentation. Ce phénomène est d’autant plus inquiétant que tous ces paramètres semblent corrélés avec le temps passé sur leur smartphone et notamment sur les réseaux sociaux tels que Facebook. En fait il s’agirait d’une addiction au sens vrai du terme avec comme dans la consommation de tabac ou de drogues, une perturbation d’un neuromédiateur bien connu appelé dopamine qui joue un rôle essentiel dans le sentiment de satisfaction. Une fois ce système dopaminergique perturbé, comme les toxicomanes, la consommation des réseaux sociaux devient obligatoire sous peine de ressentir une véritable frustration voire même un état de manque. Emmenez vos enfants en vacances dans un endroit où cela ne capte pas et vous verrez que cette situation est réelle ! Cette addiction est actuellement prise très au sérieux même par les producteurs des réseaux sociaux et Mark Zuckerberg vient de débloquer un million de dollars pour que des recherches soient conduites dans ce domaine. A mon avis, au vu de ce que rapporte Facebook, ce n’est pas beaucoup et le problème pourrait être plus grave que l’on ne l’imagine.

 

Docteur Bien Public

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • laurence le 8 janvier 2018 à 13:52

    il n’y a pas seulement un danger pour les ados : Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont devenues omniprésentes dans le monde professionnel : ces nouveaux outils présentent des risques pour le nombre grandissant d’employés et de cadres qui les utilisent intensivement : voir  » La prévention des risques professionnels des technologies de l’information et de la communication  » : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=483