Campagne présidentielle: nos candidats devraient-ils consulter?

Par Dr François-André Allaert le 25 septembre 2016

Depuis quelques jours, la campagne présidentielle américaine est centrée sur la santé de leur futur ou future président(e) et chacun jure et fait attester par des médecins qu’il est en parfaite santé.

On peut trouver bien sûr normal de savoir dans quel état de santé est celui pour qui l’on va voter pour qu’il dirige un pays mais l’exercice est quand même artificiel surtout que nombre d’entre eux ne sont pas tout jeune et qu’il est rare avec les années de ne pas avoir quelques pathologies chroniques ou facteurs de risque. De plus faut-il hiérarchiser les pathologies selon la fonction. Si vous devez être pilote d’avion, il faut avoir une excellente vue sinon ce n’est pas possible mais pour être président, existe-t-il des contre-indications médicale ?

L’état de santé du président aura-t-il une influence sur le vote? Votera-t-on plutôt pour un président hypertendu ou pour un président avec trop de cholestérol. En plus les bulletins de santé sont souvent faux.. Il est sûr que le plus redoutable est sans doute l’état de santé psychique du futur Président mais doit-on leur faire passer une expertise psychologique. Je crains que dans tous les cas, elle aboutisse à les faire tous classer en personnalité obsessionnelle (j’y pense tous les jours en me rasant), monomaniaque (un jour je serai Président) et mégalomaniaque (je suis le meilleur de tous) car honnêtement pour être convaincu d’être celui qui sera président, il faut avoir une personnalité hors normes et sans doute un peu particulière…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *