Bien vieillir en Côte d’Or, c’est possible!

Par Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 10 février 2015

Dijon accueillait ce jeudi et ce vendredi le second salon des seniors, une manifestation à l’initiative du Conseil Général de Côte d’Or et de la Maison de l’Autonomie pour transmettre les clés du mieux vieillir à nos seniors…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • le douaron le 13 février 2015 à 10:39

    oui c’est possible à conditions d’avoir une retraite, une retraite bien méritée nous concernant nous les vieux qui avons travaillé à temps plein. quant à nos jeunes…!!! sinon, concernant ce salon, nous pouvons remarquer que les bénévoles sont toujours motivés mais très très vieillissants. les jeunes qui n’ont plus de revenus cause emplois précaire et parfois sans emploi ne veulent plus être bénévoles. par ailleurs, pour ma part, je n’ai plus la foi à être bénévole car, l’ayant été très longtemps, j’ai pu voir les difficultés grandissantes à gérer une association. non, messieurs mesdames les élus décideurs, non nous ne sommes pas tous malhonnêtes et obliger les associations à faire de la comptabilité d’entreprise (depuis 2001 je crois me rappeler) c’est absurde. avoir des animateurs salariés par activité et payé par chaque participant devient trop onéreux alors qu’avant, les association pouvaient participer aux coûts ajouté des participations des participants. Entendre les élus dire sic « sans les bénévoles la France s’arrêterait » et réduire les subventions aux associations…c’est contradictoire mais là, les élus ne sont pas à une contradiction près. je peux dire que quand les vieux actuels disparaitront, il n’y aura plus autant d’association et l’oisiveté ambiante résultant d’un manque d’activité ajouté d’un manque de travail fera « boum ». qu’est ce que je suis heureux d’être devenu vieux, mais j’espère ne pas voir le pire attendu.