Les français adhéreraient de nouveau à la vaccination anti-grippe

Par Dr François-André Allaert le 16 novembre 2014

La vaccination anti-grippe a été victime de la campagne de vaccination contre la grippe H5N1 dite grippe aviaire qui avait donné le sentiment d’une peur panique, d’une grande pagaille et d’un immense gâchis avec des millions de doses vaccinales non utilisées.

Et de fait, les années qui ont suivi ont vu véritablement s’effondrer les taux de vaccinations dans la population non seulement dans la population générale mais aussi dans les populations à risque devant impérativement bénéficier de cette protection vaccinale. A crier trop au loup on obtient souvent des résultats contraire et il est vrai que la recherche du sensationnel dans la presse conduit régulièrement à des excès où l’on se demande comment avec un tel taux de catastrophes et de menaces annoncées, on est parvenu à rester vivant… Les taux de vaccination anti-grippale cette année semblent bien meilleurs que les années précédentes sans que l’on en sache les raisons. Peut-être est-ce justement parce que le rejet provoqué par la grippe aviaire s’est finalement estompé? Peut-être parce que face à la réapparition des grandes épidémies possibles comme celle due au virus Ebola, les personnes prennent conscience que les vaccins sont potentiellement utiles.

Quoi qu’il en soit, vous aussi allez donc vous faire vacciner surtout si vous avancez en âge ou si vous êtes fragilisé par d’autres affections.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *