Hypocondrie: pas seulement du cinéma!

Par Dr François-André Allaert le 2 mars 2014

Les hypocondriaques sont des personnes à l’écoute des moindres signes émis par leur corps et qui les interprètent comme autant de maladies graves. De plus, la lecture d’une encyclopédie médicale, la rencontre avec un ami malade, l’annonce d’une épidémie ou d’un problème de santé publique quelconque leur fera souvent ressentir les symptômes de toutes les affections dont ils entendent parler.

Souffrent-ils ou non? Ce n’est pas aussi simple, car même si leur douleur n’est pas réelle, leur ressenti l’est de même que le stress d’avoir une maladie grave. Un autre risque qu’ils encourent est celui de la fable de Pierre et le Loup. A force de crier au loup et de s’inquiéter pour rien, le jour où ils auront vraiment un symptôme qui devrait les faire traiter rapidement, personne ne les écoutera. Chez certaines personnes, cette disposition à l’hypocondrie peut même tendre vers une véritable maladie car elle va totalement altérer la qualité de vie des personnes et susciter à son tour des symptômes tels que l’anxiété, la dépression… Il est aussi possible que chez certaines personnes, l’hypocondrie soit aussi une façon inconsciente de la personne de tenter d’attirer l’attention des autres sur elle et même si c’est parfois un peu lassant, il faut savoir les écouter.

La France devient-elle hypocondriaque? Oui sans doute quand on entend la morosité actuelle. Et le film de Dany Boon risque d’avoir un fort succès…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *