La réforme du médecin traitant, une ruine de la sécu !

Par Dr François-André Allaert le 18 février 2013

La cour des comptes a épinglé pour insuffisance la réforme qui a institué le médecin traitant. Certes 90% des patients ont choisi un médecin référant mais plus pour éviter de devoir payer en plus s’ils allaient consulter directement un spécialiste que dans l’esprit qui devait présider à cette réforme : la coordination des soins par le médecin référant. Preuve s’il en est, l’absence de dossier médical tenu par le médecin référent coordonnant l’ensemble des consultations spécialisées dont a bénéficié le patient. Seul bénéfice peut-être de cette réforme, le fait que les patients puissent aller moins facilement voir un médecin spécialiste de manière ré-itérée.

Pas sur que cela ait vraiment été efficace car l’on n’a pas observé dans les comptes de l’assurance maladie une baisse sensible des consultations auprès du spécialiste. Je n’ai pas de réponse sur la raison. Est-ce parce que les médecins ont répondu systématiquement aux demandes des patients ou est-ce parce que finalement il n’y avait pas tant d’abus que cela. Reste au final que tout ce qui touche au dossier médical s’avère toujours très difficile. Au fait où en est-on avec le  fameux Dossier médical du patient ? sans doute oublié dans un coin alors qu’il a coûté des millions d’euros. Finalement on peut se demander si la seule façon de faire des économies serait de ne rien entreprendre de cette nature, un peu comme en Belgique où l’économie ne s’est jamais aussi bien portée que lorsqu’il n’y avait plus de gouvernement…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Frade le 21 février 2013 à 12:26

    je partage sans réserve aucune ce constat!!! Je n’ai jamais compris cette réforme qui impose de payer une consultation à son médecin tritant, avant d’aller voir un spécialiste! vers lequel on ne s’oriente rarement sans motif valable!