Quand l’académie de médecine vient former les maires de France…

Par Dr François-André Allaert le 16 mai 2011

C’est sans doute une des caractéristiques de notre époque que de voir les collectivités locales s’engager dans le domaine de la santé  alors qu’il ne relève pas directement  de leurs compétences.

Certains y verront  la marque d’une plus grande décentralisation tandis que d’autres celui du désengagement des structures nationales telles que le Ministère de la Santé ou de l’Assurance Maladie. Quoi qu’il en soit l’initiative d’organiser des réunions conjointes entre l’association des maires de France et l’Académie Nationale de Médecine pour éclairer les maires sur la santé publique mérite d’être soulignée. Elle reflète à la fois que  la santé est une préoccupation majeure des Français et que les maires sont de plus en plus soucieux de participer à la préservation et à l’amélioration de l’état sanitaire de leurs concitoyens. Les thèmes choisis  sont  la qualité de l’eau de consommation  et l’équilibre nutritionnel des enfants et des adolescents.

A Dijon, ces deux préoccupations ont déjà fait l’objet de projets et de réalisations. La qualité de l’eau dite « du robinet »  est contrôlée et sa  consommation encouragée et de vastes opérations de communication sur l’alimentation des enfants et des adolescents sont conduites notamment sur le  le petit déjeuner et le goût. La ville de Dijon est d’ailleurs «  Ville santé » de l’OMS et supporte activement le Pole d’excellence Vitagora  « Gouts, Santé , Alimentation ».  Il faut continuer ces efforts et on ne peut que se réjouir de voir l’académie de Médecine et les Maires travailler ensemble. On a finalement toujours besoin d’un médecin dans le Conseil Municipal ….

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *