Soins dermatologiques : Comment sommes-nous remboursés ?

Par Dr François-André Allaert le 5 septembre 2015

Avant toute chose, il faut savoir que le dermatologue est un médecin spécialiste. Il peut intervenir sur les maladies de peau, des cheveux, des ongles et des muqueuses mais également dans le cadre d’une épilation définitive au laser.
 
Son statut de médecin spécialiste permet que ses consultations soient remboursées par l’Assurance Maladie sur la base des tarifs de convention.
Ils sont généralement soit conventionnés du secteur 1 soit du secteur 2. Les tarifs des premiers sont établis en partenariat avec l’Assurance Maladie, contrairement au second, fixés librement et généralement plus cher et moins bien remboursés.
Il faut noter que, comme toute consultation chez un spécialiste, il est important de respecter le parcours de soins afin de mieux être remboursé par l’Assurance Maladie, soit à 70%.
Le reste est bien entendu pris en charge par les mutuelles, pourvu que vous consultiez un dermatologue de secteur 1.
Comme pour la chirurgie esthétique, il faut différencier les soins esthétiques des actes thérapeutiques destinés à réparer un préjudice physique.
 
Les soins esthétiques seront pris en charge si :
 
– il intervient après une grave maladie (cancer) ou un accident (brûlure, morsure),
– la santé du patient est mise en cause (grains de beauté, nævi de la peau),
– le patient subit un grave préjudice psychologique ou social (tâche de naissance, angiomes, acné, psoriasis).
Lorsque l’acte est considéré comme thérapeutique, après une demande d’accord préalable, il est pris en charge par l’Assurance Maladie puis par la complémentaire santé.
Si au contraire il est considéré comme esthétique, tous les frais restent à la charge complète du patient.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *