REGIME ET GROUPES SANGUINS.

Par Marie-Dominique Serda le 4 janvier 2011

Mon voisin, un homme de 51ans, 92 kilos pour 1,82m, s’est mis au régime il y  quelques mois, mais pas n’importe lequel, un régime établi en fonction de son groupe sanguin.

Comment avez-vous découvert ce régime ?


Grâce à un ami qui avait chez lui un livre du Docteur Peter J.D’ADAMO nommé : 4 groupes sanguins, 4 régimes. Ce titre m’a interpellé et ce que j’ai lu m’a intéressé, j’ai donc décidé d’essayer.


En quoi cela consiste t-il ?


Le Docteur d’Adamo part du constat que :

à chaque groupe sanguin correspondent des aliments spécifiques. Par exemple, moi qui suis du groupe sanguin A, certains aliments me sont fortement déconseillés, comme les viandes rouges, le gluten, tous les produits lactés, les pommes de terre, le maïs et certains légume secs.



Quand avez vous commencé votre régime ?


Début septembre 2010, et 2 mois après, je suis passé de 100 kilos à 92 kilos.


Cela n’a pas été trop dur ?


Non, pas du tout, mais parce que j’étais motivé et que je faisais déjà naturellement attention à ce que je mangeais. Je n’aime pas le fromage, sauf le Comté, donc me priver de produits lactés n’ a pas été trop difficile.

Je me suis senti mieux très vite, ce qui a augmenté ma motivation.

D’autres bénéfices sont apparus en plus de la perte de poids, j’avais une conjonctivite chronique qui a disparu totalement.

En fait, ce régime ne fait que confirmer certaine habitudes alimentaires que nous avons tous déjà, sans savoir pourquoi on et attiré par un aliment plutôt que par un autre.


Et pour les autres groupes ?


De mémoire, je crois que le groupe O peut manger de la viande aux 2 repas, mais pas du tout de blé (complet ou pas), pas de produits lactés.

Le groupe B a un plus grand choix que les autres groupes mais doivent éviter le poulet.

Le groupe AB aura un mélange des régimes A et B.


Vous êtes toujours au régime ?


Oui, mais pour moi, je ne suis plus au régime, j’ai adopté une autre hygiène alimentaire qui me correspond tout à fait. Je n’ai donc aucune frustration ni aucun manque, et je n’ai plus de fringale comme j’avais avant, je ne suis plus tenté de manger entre les repas.


Vous arrivez à ne plus du tout manger de gluten? Comment faite vous ? On trouve du gluten partout.


J’ai remplacé le gluten par de la farine d’épeautre, je peux donc manger du pain, des biscuits etc…

Parallèlement, cette façon de manger m’a donné envie de faire encore mieux en diminuant les sucres rapides et le sel.


Ça ne coûte pas trop cher cette façon de manger ?


Pas plus qu’avant et c’est pour être mieux!!!J’ai fait des émules autour de moi, notamment ma mère qui a été époustouflée de voir des résultats aussi rapides.


En conclusion, je dirais que cette façon de manger est devenue pour moi une responsabilité de santé que je me dois et qui m’évite de prendre des médicaments dès le moindre « bobo »!!!

En plus, il correspond à mes attirances et comportements alimentaires, donc cela ne me coûte pas.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *