Napoléon vous salue !

Par Guillaume Varinot et David Pieron le 5 mars 2012

« Je veux des soldats qui peuvent marcher, ma meilleur arme ce sont leurs jambes » (Napoléon)

Voila ce qu’à dit Napoléon au début des années 1800. Lui qui adorait faire marcher ses soldats, dans les Alpes d’abord puis de Boulogne à Austerlitz et de Rome à Varsovie en passant par Vienne, il ne fallait aucun défaut, quel qu’il soit, sur les puissantes échasses de ses soldats.

Oui mais seulement voila! L’empereur  ne voulait pas d’hommes porteurs de varices puisqu’il fallait que ceux-ci puissent marcher le plus longtemps possible. Ainsi, et nous connaissons tous le refrain, les grands gaillards sains et en pleine forme furent tués au combat, tandis que les autres, variqueux, firent leurs travailles de campagnards … et d’époux aimants.

La maladie variqueuse ayant une forte composante héréditaire, les générations suivantes furent, de ce fait, également porteuses de varices.

Et lorsque l’on sait que les français représentent aujourd’hui 70% du marché mondial de consommation de veinotoniques, nous pouvons dire merci à notre empereur et ceci explique peut-être pourquoi nous sommes plus sujets à la maladie veineuse que d’autres.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *