Literie et mal de dos: les astuces pour bien choisir son matelas !

Par Guillaume Varinot le 4 mars 2014

Vous ne le savez peut être pas et si vous le savez déjà tant pis je vous le dis quand même, nous passons en moyenne un tiers de notre vie dans notre lit. Ou un tiers de notre vie dans votre lit, pour les filles ou les garçons faciles. C’est énorme me direz-vous; je sais, merci. Mais alors pour bien ronfler, nous en conviendront, il nous faut: être fatigué, oui sinon, dormir ça ne sert à rien. Mais aussi et surtout un bon matelas et un bon sommier; parce que rêver à même le sol n’a jamais fait dormir personne, ou le contraire c’est la même chose.

Premier conseil, parce que je vais vous être utile quand même, changer votre matelas tous les 7 ou 8 ans. Jamais plus de 10 ans. Moyen mnémotechnique: « deux quinquennats, on change le matelas ! » Et si le changement de matelas c’est maintenant, remplacer aussi votre sommier. Quelques lattes n’ont jamais fait de mal à personne (slogan aussi usité par l’industrie du tabac).

Seconde recommandation, si le poids des années (du mariage, des enfants, de votre femme/ mari, de votre travail) se fait sentir sur votre colonne vertébrale et que vous avez l’impression de porter toute la misère du monde (votre mariage, vos enfants, votre femme/ mari, votre travail) sur votre dos, ce nouveau matelas devra être conforme à vos attentes. Et à votre détente. Ni trop mou, ni trop dur. Attention, ça ne marche qu’avec le matelas. La meilleure chose à faire, essayez le en magasin. Vautrez-vous confortablement sur ces espaces de mousse, de latex, de ressorts ou d’eau et faites tourner en bourrique le vendeur. Profitez-en, c’est la seule fois ou vous pourrez faire comme dans les films! Parce qu’un matelas c’est comme une femme ou une calzone: ce qui compte n’est pas l’apparence, mais ce qu’il y a l’intérieur !

Troisième suggestion, le choix de la matière n’est pas à prendre à la légère. Le latex: recommandé pour les allergiques, sauf au latex évidemment. La qualité d’aération est optimale. A préconiser pour les personnes qui font suer même quand elles dorment. Les ressorts: une qualité de soutien accrue, pour être à votre réveil, remonté comme une horloge. La mousse: s’adapte parfaitement à votre morphologie. Si vous avez des doutes sur la fidélité de votre homme. Les matelas à eau: s’adapte parfaitement à rien du tout. Très mauvais pour le dos, risque de fuite qui, dans le meilleur des cas, fera de votre appartement une pataugeoire intérieur.

Enfin et ce sera ma dernière préconisation, un bon sommier garantira un confort idéal. S’il est à lattes, prenez-le bien serré, à éviter bien-sur avant de se coucher.

Vous l’aurez donc compris, et si vous ne l’avez pas saisi je vous le dis, il ne faut pas rire avec votre matelas. Déjà parce que sinon vous aurez l’air légèrement stupide, mais aussi parce qu’en dépend votre confort nocturne. Une bonne nuit de sommeil, dans les bras de Morphée ou d’une autre, sera réparatrice, salvatrice, pour commencer la journée du bon pied.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *