L’Histoire du thermalisme

Par Eric Françonnet le 6 avril 2018

Les vertus thérapeutiques de l’eau minérale ont été décelées dès l’époque Gallo-Romaine. Les « Thermes » se multiplient dans toute la Gaule occupée par l’envahisseur romain. S’ensuit une période d’oubli qui couvre toute l’époque médiévale. Tel un phénix, le thermalisme renaît de ses cendres au XVIème siècle. Un roi puis un empereur vont même le couronner pour ses bienfaits. Tout d’abord, Henri IV qui fait éditer la première « Charte des eaux minérales » en 1604 puis Napoléon III qui impulse le thermalisme moderne en France au milieu du XIXème siècle. Ce dernier connaît son Âge d’Or au début des années 1900 avec une fréquentation alors issue exclusivement de la bourgeoise. Les stations thermales accueillent dans leurs palaces de toute beauté une clientèle française et aussi internationale. Les stations thermales sont appréciées comme des lieux de soins ainsi que de villégiature et de distraction par leur clientèle durant la Belle Epoque à la totale insouciance avant la guerre de 1914-1918.

Nous assistons à l’avènement du thermalisme social au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. La clientèle voit ainsi sa physionomie métamorphosée avec une démocratisation des soins grâce au remboursement des cures par la Sécurité sociale. Si le nombre de curistes augmente, en revanche, la société mondaine déserte les villes d’eaux pour se tourner vers les stations balnéaires ou des destinations plus lointaines. Les étrangers sont eux aussi de moins en moins nombreux. Quel avenir alors pour le thermalisme ? Il doit faire face à des mutations économiques liées tant à l’évolution démographique (le « papy-boom » a priori favorable à son devenir) qu’aux exigences nouvelles des curistes. Nous sommes confrontés à un double constat qui devrait avoir un impact certain sur la filière thermale : une clientèle rajeunie et une amélioration de l’état de santé général de la population. Les percées dans la recherche médicamenteuse joueront-elles également sur un déclin réel ou non du thermalisme ?

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *