Le trouble anxieux généralisé

Par François PILLON le 4 novembre 2012

Le trouble anxieux généralisé est une pathologie fréquente dont la prévalence touche 1 à 6% de la population générale avec deux fois plus de femmes que d’hommes concernées.

Il se définit par la présence d’une anxiété excessive, permanente, des ruminations et appréhensions concernant plusieurs domaines de la vie sociale, affective ou professionnelle. Classiquement, les sujets souffrant d’une anxiété généralisée s’inquiètent constamment et de manière exagérée pour leur situation professionnelle, médicale, financière…

L’anxiété est également sans objet spécifiquement déterminé, avec un sentiment de tension interne, de nervosité d’être et une hypervigilance. On peut également retrouver une asthénie, des troubles du sommeil et la sensation d’être à bout. Le trouble doit évoluer depuis plus de 6 mois.

L’évolution peut se faire vers un état chronique avec un retentissement social et professionnel important, vers la dépression et vers la consommation de substances psychoactives avec dépendance.

 

Outre les médicaments, des règles hygiéno-diététiques à suivre :

Avoir une activité physique quotidienne

Diminuer la consommation d’excitants

Pour un bon sommeil :

–          Dormir dans une chambre fraîche

–          Ne pas faire de sport le soir

–          Prendre une douche froide le soir

–          Ne pas consommer de café ou de thé le soir

 

La prise en charge médical fait appel :

-A des traitements de fond : inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine, inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline

-A des anxiolytiques : benzodiazépines, buspirone, prégabaline

-A des traitements psychothérapeutiques

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *