La stimulation électrique musculaire une petite révolution

Par Dr François-André Allaert et Camille Montillot le 10 mars 2019

Parmi les douleurs chroniques, celles concernant la sphère musculo-tendineuse et articulaire sont parmi les plus fréquentes, les plus invalidantes et sont à l’origine d’une consommation importante d’antalgiques et d’anti-inflammatoires dont les effets secondaires notamment gastriques sont fréquents et importants surtout dans la population cible des douleurs ostéoarticulaires. En accord avec la position de la HAS, l’une des alternatives à ces traitements est donc représentée depuis déjà de nombreuses années par la Stimulation Nerveuse Electrique Transcutanée désignée par le terme de TENS

La TENS agit en stimulant les fibres nerveuses proprioceptives cutanées de large diamètre Aß sans activer les fibres plus fines et les fibres douloureuses. Dans ces conditions et en application de la théorie du « gate control », les signaux douloureux issus de la zone douloureuse ne peuvent pénétrer au niveau de la moelle épinière et la transmission du signal douloureux vers les récepteurs cérébraux est ainsi bloquée. De plus, la TENS pourrait stimuler la libération de Béta endorphines ce qui aiderait également à diminuer la douleur.

Un domaine où la TENS ne se discute pas, c’est la rééducation. Après une blessure et que vous ne pouvez pas travailler dynamiquement (en salle, sur stade, terrain…,) son utilisation permet de maintenir la masse musculaire et la force théorique jusqu’à la reprise. Utilisés par plusieurs kinésithérapeutes et recommander par la HAS (Haute Autorité de Santé), dans le cadre d’une alternative ou en complément à un traitement médicamenteux des douleurs chroniques, elle reste tout de même déconseiller pour certains cas : par exemple dans le cas de la présence d’un peace-maker, de crise d’épilepsie ou encore de phlébites.

Son utilisation, après un accouchement permettrait de muscler le périnée et ainsi éviter certains désagréments urinaires durant la période post-partum.

Dans certains cas, elle peut même être remboursée par la sécurité sociale.

La TENS est aussi souvent utilisée dans le sport pour favoriser la récupération physique. Idéal pour la Récupération physique avec un effet sur l’endurance, la résistance musculaire, le système veineux. Utilisé pour un décrassage, un massage décontracturant et relaxant, cette technologie est souvent utilisés par les sportifs de haut-niveau, pour accélérer la récupération.

C’est aussi un outil pour la préparation sportive : Dans le cadre d’un entraînement sportif adapté, une bonne alimentation, bonne hygiène de vie et bonne préparation physique et mentale, l’électrostimulation peut aider à l’optimisation des performances du sportif.

Enfin, elle peut aussi être utilisée en esthétique pour remuscler certaines parties du visage afin de les raffermir, ou en tant que décontractant pour d’autres parties du visage, tout dépend de son utilisation.

 

Cependant cela ne reste qu’un outil, et non LA solution pour perdre du poids sans rien faire. Les contractions générées par ce stimulant extérieur restent bien présentes et ne sont pas sans douleurs. Pour s’entretenir, rien de mieux qu’une activité physique adaptée et une bonne hygiène de vie.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *