Honoraires, système de santé, politique: ils s’expriment !

Par Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 4 juillet 2014

Les honoraires sont la somme que paie le patient au praticien suite à une série de soins, qu’ils soient courants comme les soins conservateurs ou des soins liés aux prothèses. Ces soins conservateurs ont des honoraires fixes conventionnés avec l’Assurance Maladie, renouvelés tous les 5 ans, et sont remboursés par l’Assurance Maladie et les mutuelles à 100%. Les bénéficiaires de la CMU sont eux pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie. De l’autre côté, tous les soins non conservateurs à savoir par exemple les prothèses, la parodonthie, l’implantologie, l’orthodontie, font l’objet d’honoraires libres qui dépassent donc les honoraires conventionnés. La question est donc la suivante: pourquoi autoriser ces honoraires libres à l’origine d’une médecine à deux vitesses ?

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *