François Allaert, Président de l’association «Santé et Droits des Patients»

Par Dr François-André Allaert le 2 février 2009
Pourquoi avez-vous créé l’association « Santé et Droits des Patients » ?

Dr François Allaert : cette initiative est née d’un groupe d’amis d’horizons professionnels très divers qui ont fait le même constat. La loi avait institué une organisation régionale des hôpitaux, l’Agence Régionale de l’Hospitalisation (ARH), une organisation régionale de l’assurance maladie, l’Union Régionale des Caisses d’Assurance Maladie (URCAM), une organisation régionale de la médecine libérale, « l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Bourgogne » (URMLB). Par contre, rien n’existait pour les patients alors qu’ils étaient quand même les premiers concernés. Donc, pour y remédier, nous avons décidé de créer cette association dont la première action fut d’organiser dans toute la région des conférences publiques destinées à informer les patients sur les modalités de l’accès direct à leur dossier médical tel que le prévoit la loi du 4 mars
2002. Le succès de ces réunions nous a incités à poursuivre et rapidement à créer un forum des associations auquel participèrent 12 autres associations de santé. La dynamique était lancée.

Qu’est ce que « Santé et Droits des Patients» apporte par rapport aux autres associations de patients ?

Dr François Allaert : « Santé et Droits des Patients » est complémentaire des autres associations. Elle n’est pas liée à une pathologie précise, comme par exemple l’association des patients diabétiques, et a vocation à s’occuper de tout ce qui est commun à l’ensemble des patients et notamment ce qui relève du domaine du droit de la santé et de l’organisation de notre système de santé. C’est pour cette raison qu’à coté des adhésions individuelles, adhèrent également à notre association de nombreuses associations de patients « spécialisées » avec lesquelles nous menons des actions communes. Nous travaillons également en étroite collaboration avec le Collectif Inter-associatif sur la Santé de Bourgogne (CISS Bourgogne) qui a d’ailleurs une rubrique sur notre nouvelle télé Web.

Quelles sont vos actions au quotidien ?

Dr François Allaert : Notre action de base consiste à organiser des réunions d’information et à éditer une lettre d’information des patients que nous avons désormais remplacée par une télé Web spécialisée sur la santé. Nous abordons des sujets très divers, allant des aspects juridiques au dépistage de l’hypertension en passant par des sujets difficiles, comme les conséquences des traitements du cancer de la prostate sur la vie sexuelle des patients… Nous représentons également les patients dans un certain nombre de structures telles que des conseils d’administration des hôpitaux, dont le CHU de Dijon aux côtés du CISS Bourgogne, au Conseil de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Côte-d’Or, au Comité Régional d’Organisation Sanitaire (CROS), à la Conférence Régionale de Santé dont nous sommes membres du bureau, à la Commission Régionale de Conciliation et d’Indemnisation des accidents médicaux (CRCI Bourgogne), au Comité de Protection des Personnes (CPP).

Nous défendons également les patients de manière collective lorsque nous estimons que leurs intérêts sont attaqués. A titre d’exemple, nous avons récemment combattu contre le déremboursement de nombreux médicaments et notamment de ceux traitant la maladie veineuse. Cela nous paraissait une mesure particulièrement injuste puisqu’elle frappait spécifiquement des femmes exerçant des métiers souvent mal rémunérés et qui favorisent l’apparition de cette maladie. Depuis lors hélas, les mesures à l’encontre des patients ne cessent de s’accumuler : franchises médicales, diminution des remboursements des consultations de spécialistes hors du parcours de soins, etc.

Organisez vous aussi des manifestations destinées au grand public ?

Dr François Allaert : Nous organisons en effet tous les deux ans une importante manifestation grand public, le « Salon des Associations de Santé », qui cette année se déroulera le 27 juin sur la place du Bareuzai à Dijon et sera consacré au thème du sport, de la santé et du handicap. Durant toute une journée, les visiteurs pourront venir rencontrer une trentaine d’associations de santé qui tiennent des stands pour les informer sur les avantages qu’elles peuvent procurer aux patients et/ou à leur famille, mais aussi qui feront du dépistage correspondant à leur pathologie. En parallèle, toute la journée, les associations de patients et de médecins organiseront des conférences. La première édition a été un succès avec plus de 1000 visiteurs. Les stands pour les associations et les entrées des visiteurs sont gratuits, grâce aux aides que l’association avait de la ville de Dijon, du Conseil général de Côte d’Or et du Conseil Régional de Bourgogne. Toutes les associations de santé qui veulent y participer y sont bien sûr invitées sans exclusive aucune. Il leur suffit de nous contacter.

Pour tout renseignement sur l’association « Santé et Droits des patients », prenez contact avec notre secrétaire général, Yann Lecomte par email yann.lecomte@dijon-sante.fr ou courrier à « Santé et Droits des patients, 24 Bd Jeanne d’Arc, 21000 Dijon. La cotisation, symbolique, est fixée à 10 euros.

François-André Allaert, Pt de Santé et Droits des Patients

Le Docteur François-André Allaert, Président de « Santé et Droits des Patients »

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • grappard le 25 juin 2009 à 10:07

    je viendrais au salon le 27 juin…

    @+lilie

  • Dr François-André Allaert le 25 juin 2009 à 11:53

    Malheureusement, nous avons été obligé de repousser le forum pour des raisons technique, et celui-ci se déroulera finalement à l’automne. Nous vous prions de nous en excuser.

  • EBANDA Agnès le 10 décembre 2018 à 1:48

    Bonsoir monsieur Yann Lecomte, jaimerai savoir si vous agissez pour des problèmes juridiques des patients dans toute La France ; ou seulement Dijon. je m excuse mon ordinateur derrange pour la ponctuation. MERCI

  • Dr François-André Allaert le 11 décembre 2018 à 18:26

    Bonsoir Madame, nous ne prenons pas en charge de dossier juridiques car pas structuré pour cela. Pour ce type de dossier, vous pouvez vous retourner vers l’association AVIAM http://aviamfrance.org/, association nationale, mais aussi en appelant Santé Info Droits http://www.france-assos-sante.org/sante-info-droits.
    Bien cordialement. Yann Lecomte