Fin de vie : Accompagner dans la dignité

Par Guillaume Varinot et Dr François-André Allaert le 4 septembre 2013

Grand âge ou maladie incurable, les soins palliatifs accompagnent les personnes jusqu’à la fin de leur vie. Leur objectif est de soulager les douleurs physiques et psychologiques du patient afin que ses derniers instants soient des plus paisibles.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • salenson le 15 octobre 2013 à 12:03

    c’est faux:
    les soins palliatifs institués ne peuvent pas accompagner tous les mourants, il n’y a pas assez de personnes formées pour çà…
    d’autre part, les soins palliatifs ne sont pas réservés aux mourants mais destinés à tous les patients, en voie de guérison, de sursis, ou de mort:
    il s’agit de la base de toute médecine:
    humanisme: un minimum d’empathie, pour accompagner le malade et ses proches, leur éviter le maximum de souffrances, tant morales que physiques, que ce soit au cours de sa vie, ou en fin de vie.
    ces soins devraient être donnés par tous les médecins, généralistes ou hospitaliers, c’est loin d’être le cas:

    beaucoup de gens souffrent encore , moralement et physiquement, alors qu’on pourrait les soulager…
    la souffrance morale est trop souvent négligée car on ne sait pas lutter contre elle, surtout en fin de vie…

    le manque de liaison instituée entre généralistes et hospitaliers font que trop souvent, la personne qui meurt à l’hôpital se sent abandonnée, avec des médecins qui ne la connaissent pas, et n’ont pas de temps pour l’humain… techniciens sans âme…toujours pressés …
    les proches sont loin, avec la raréfaction des hôpitaux de proximité…
    on meurt le plus souvent seul, abandonné… malgré des infirmiers et des aides soignants souvent dévoués…