Diabète et Ramadan

Par Arthur Deballon le 4 mars 2009

Virginie Boudin, élève-infirmière, s’est intéressée, pour son travail de fin d’études, à la dimension culturelle, religieuse même, à prendre en compte dans le traitement du diabète. Notamment chez les Mulsumans en plein Ramadan…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • BARBIER Laurent le 20 juin 2009 à 11:41

    bravo Virginie

  • Driss le 23 août 2009 à 15:26

    Bonjour et bravo Virginie, je trouve que vous avez fais un trés bon choix d’essayer de comprendre une autre culture à travers le diabète. Bonne continuation dans votre parcours professionel!

  • brossard catherine le 24 août 2009 à 9:08

    je suis consternée étant ide aux urgences des personnes ayant des pathologies graves font le ramadan alors qu’elles sont exemptées de le faire pour des raisons de sante notamment des diabetiques, des femmes enceintes des greffes rénaux, ey des personnes ayant un métier pênible elle ne suivent pas le traitement et arrovent aux urgences avec divers maus, c’est une mauvaise interprétation de la religion et cela empire d’années e, années , rien que pour le 1er jour un diabetique. cette année cela a commence le 20 aout et les journées sont chaudes nous allons avoir de nombreuses coliques néphrétiques que faire les autorités religieuses doivent recommander à ces personnes d’etre extrement prudentes lors de leur décision de faire le jeune, je n’ignore pas les pressions mais cela devient inquiétant catherine infirmiere