La DHEA : un élixir de jouvence ?

Par François PILLON le 4 avril 2010

Ça veut dire quoi ?
La DHEA, c’est les initiales de la dehydroépandiostérone. C’est, sur le plan chimique, une hormone stéroïde, un cousin des hormones sexuelles ou du cholestérol. D’ailleurs, elle est produite à partir du cholestérol dans un petit organe située au dessus du rein : les surrénales.

A quoi ça sert et ça s’adresse à qui ?
La DHEA, c’est donc une hormone naturelle. On en produit tous très peu dans les premières années de vie. Puis de plus en plus pour atteindre un maximum vers l’âge de 25 ans. Ensuite, la production diminue. A 75 ans, la concentration dans le sang est très faible.
Ainsi, on a pensé que la DHEA pouvait être l’hormone de jeunesse ! Elle aurait un effet favorable sur la mémoire, mais sans pour autant montrer un effet significatif ; c’est à dire certains.
Sur le vieillissement, il n’y a pas non plus d’effets prouvés

Où l’acheter ? Sur prescription ? Remboursement ?
On achète la DHEA dans des pharmacies d’officine. Il s’agit de préparation magistrale car il n’existe pas de médicaments contenant de la DHEA. Elles sont réalisées par le pharmacien, sur prescription médicale.
Elle n’est pas remboursée par l’assurance maladie.

Est-ce dangereux ?
Oui, c’est un produit dangereux. Comme tous les produits, il y a des effets nocifs !
L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments et des Produits de Santé a établi en 2001 un rapport avec des pharmacologues et des spécialistes : la DHEA est probablement délétère à long terme !
D’une part, la DHEA, peut se transformer en oestrogènes et induire des cancers liés aux oestrogènes comme celui de l’endomètre ou du sein. D’autre part , la DHEA peut se transformer en hormone sexuelle masculine et engendrer des effets secondaires comme des troubles des règles et une augmentation de la pilosité.
Elle peut engendrer aussi une diminution du bon cholestérol et faciliter la survenue d’évènements cardio-vasculaires. Un cas d’infarctus a d’ailleurs été imputé à la prise de DHEA.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *