« Ce mal qui me tiendra jusqu’à ma délivrance »

Par Dr François-André Allaert et Guillaume Varinot le 4 août 2012

Ce témoignage est l’un des plus touchants qu’il m’ait été donné de réaliser lorsque pour exprimer sa douleur, on ne peut que la chanter, il y a là un paradoxe plus qu’émouvant … (Docteur François Allaert)


Mental : Ce mal qui me tient jusqu’à ma délivrance par Dijon-Sante

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *