Cancers en Bourgogne : où en sommes-nous ?

Par Guillaume Varinot le 4 février 2014

Le cancer est la première cause de décès prématuré en France avant 65 ans, aussi bien chez l’homme que chez la femme, et représente 38% des décès masculins et 47% des décès féminins sur la période 2004-2008. Des statistiques qui font froid dans le dos, je vous l’accorde. A noter que le cancer le plus fréquent chez l’homme est celui de la prostate devant le cancer du poumon et le cancer colorectal. Pour la femme, c’est le cancer du sein, devant le cancer colorectal et le cancer du poumon.

Et les chiffres en Bourgogne? Sur la période 2008-2010, on estime pour l’homme à 1609 le nombre de nouveaux cas de cancers de la prostate. 806 nouveaux cas ont également été diagnostiqués chez l’homme pour le cancer du poumon et 687 nouveaux cas pour le cancer colorectal. Chez la femme, sur la même période, c’est 1312 nouveaux cas de cancers du sein, 577 cancers colorectaux et 253 cancers du poumon qui ont été diagnostiqués, à travers toute la Bourgogne.

Dans le monde, entre 1980 et 2005, nous sommes passés de 278 cas pour 100 000 hommes à 392 cas. Et de 176,6 cas pour 100 000 femmes à 254 cas. On estime même que les cancers devraient augmenter de 75% à travers le monde d’ici 2030. En parallèle, on ne peut qu’espérer que les techniques thérapeutiques évoluant, le taux de mortalité dû aux cancers lui, ne s’envolera pas.

Mais, et ce sont encore les chiffres qui parlent, certains cancers (estomac et col de l’utérus notamment) devraient diminuer dans les pays en développement et dans les pays riches. Grace aux programmes de vaccination et de dépistage précoce notamment.  Donc à l’avenir, et ce sera mon petit conseil pour terminer, lorsque l’assurance maladie vous invite à aller vous faire dépister, n’hésitez pas (Plus). Précocement, la plupart des  cancers se soignent bien. Et en plus, c’est économique pour notre pays. Un geste donc citoyen, pour votre santé, qui arrange tout le monde !

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *