Dépassement d’honoraire : dépassement interdit

Par Timothée Barbier le 4 janvier 2012

Gérard juge illégitime tout dépassement d’honoraire et refuse d’en payer. Voici sa méthode et quelques anecdotes en prime…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • le douaron le 13 janvier 2012 à 11:28

    je me permets de compléter cet entretien. je refuse tout dépassement d’honoraire en HOPITAL PUBLIC. je précise que je vais de temps à autre dans les cabinets privés mais, si j’y vais de moi-même, je vérifie le classement 1 ou 2 des praticiens et ne vais qu’en classe 1. si c’est mon généraliste qui m’envoie chez « son confrère » je ne peux qu’y aller, là mais je refuse les dépassements d’honoraire. si le « confrère » accepte ok si non, je pars et averti mon généraliste de mon refus d’être pris en charge par cette pratique. dans cet entretien, prévu exlusivement sur les dépassements d’honoraires, nous avons élargi le dialogue à d’autres sujets dont le tiers payant. je précise que je ne suis pas contre le tiers payant mais me pose la question des possibilités aux services médicaux de facturer à la sécurité sociale des « prestations imaginaires ou fictives » comme l’exemple donné dans le commentaire. je regrette que les journalistes qui sont venus à la maison ne se soient pas tenu à l’objectif premier de leur article « depassement d’honoraire » j’aurais préféré qu’ils laisse mon propos concenrnant le « marchand de tapis » praticien en classe 2 chez qui j’ai pris un rendez vous en toute confiance (puisque fils de son père qui m’avait soigné dans ma jeunesse) dans la salle d’attente, les tarifs classe 2 sont affichés. je ressort et annule mon rdv. la secrétaire surprise (QUI A OMIS, LORS DE LA PRISE DE RDV, DE ME DIRE QUE LE CABINET ETAIT EN CLASSE 2) me dit que si j’étais économiquement faible le médecin ne prendrait pas de dépassement…lui ayant dit ouvertement mon salaire net et lui disant clairement que j’étais contre les DH elle me rétorque que le médecin sait écouter et comprendre. alors, je reste et, le médecin a effectivement discuté (je devais être le dernier client). nous avons fait, lui et moi, du syndicalisme. et, à l’issue de notre échange, j’ai accepté la visite mais sans DH, il me rétorque, ‘si je vous demande la moitié ? » j’ai souri, j’ai accepté parce qu’il avait pris du temps (non rémunéré) pour échanger. je ne suis, bien entendu, jamais retourner vers lui. voilà, je ne manquerai pas de vous signaler chaque étape de ‘ma lutte’, je suis malheureusement seul sur ce créneau. si une association « responsable et sans langue de bois’ existe, je suis prêt en donner de mon temps.

  • COADOU Bernard le 28 janvier 2012 à 1:36

    Merci de me permettre d’entrer en contact avec Mr Timothée BARBIER, l’association « LaSantéUnDroitPourTous » en Gironde
    bataille contre les dépassements d’honoraires médicaux.
    Cordialement.
    Bernard COADOU 0614555478

  • le douaron le 2 février 2012 à 11:52

    à Mr Coadou, avez vous un site ?
    avez vous une adresse ?
    à bientôt

  • le douaron le 27 février 2012 à 9:46

    à ce jour, 27 02 2012, le « débat » sur les dépassements d’honoraire surgit dans les médias. journaux télévisés et papier, dans les émissions médicales (france 5 ) j’aimerais bien y être invité.

  • le douaron le 29 mars 2012 à 10:44

    dernièrement, j’ai entendu Mr le Président de la CISS. il a dit : « il n’est pas question d’interdir les Dépassements d’honoraires… » CQFD N’aurait il pas été mieux de dire, ‘les associations des droits des patients n’acceptent pas les dépassements d’honoraires en soins publics dans les établissements public et il faut les interdir en secteur PUBLIC’ je souhaite toujours avoir une possibilité journalistique (radio télé journaux) pour affirmer ce que veulent les patients en général, ceux qui comptent et qui ne se soignent plus pour raisons financières. J’ai entendu aussi un propos d’un médecin qui est signataire avec 200 autres praticiens d’une demande de suppression de l’autorisation à prendre des dépassements d’honoraire en milieu public. seulement, il affirmait qu’il était rare qu’une somme de plus de 500 euros (quand même…) soie demandée. Eh bien, cherchez bien, des dépassements de 1500 euros sont demandés pour une opération d’une hernie discale (clinique à dijon) et pour moi , en CHU à DIJON, 5000 francs en 1991 et 1000 euros en 2009. que je n’ai pas payé bien évidemment. je me tiens à votre disposition et espère un jour avoir la possibilité d’en parler « en public ».

  • boudjemadi le 3 octobre 2012 à 15:21

    J’ai personnellement lancé une pétition sur Avaaz.org contre les dépassements d’honoraire .En 2006 Xavier Bertrand ministre avait déclaré ces dépassements illégaux.Depuis, on demande que les praticiens agissent avec « tact et mesure »,ce qui fait sans doute dire à Gérard qu’ils se comportent comme des marchands de tapis.Il y a UNE médecine au service de tous!C’est la volonté des citoyens qui doit peser sur les décisions à prendre par les plus hautes autorités de l’Etat.