L’électrostimulation : une alternative aux anti-inflammatoires

Par Dr François-André Allaert le 31 mars 2019

L’électrostimulation : une alternative aux anti-inflammatoires

Les pathologies ostéoarticulaires et musculaires sont une des premières sources de douleurs qu’elles soient d’origine traumatiques comme un lumbago ou arthrosiques et en conséquences suscitent de très grandes consommations d’antalgiques et surtout d’anti-inflammatoire non stéroïdiens. Ces traitements soulagent efficacement nombre de personnes mais les anti-inflammatoires ont des effets secondaires important sur l’estomac surtout après 55 ans. Ce qui soulage d’un côté contribue à nuire de l’autre. Face à ces douleurs, des solutions thérapeutiques alternatives se développent de plus en plus en apportant aux patients efficacité et sécurité. La plus répandue d’entre elles, et actuellement en plein essor, est la Stimulation Nerveuse Electrique Transcutanée appelée TENS. La TENS agit en stimulant électriquement  les fibres nerveuses cutanées qui en application de la théorie du « gate control », ont priorité sur la transmission des informations profondes douloureuses. C’est un peu comme si sur la route, une voie prioritaire bloquait la circulation des autres flux de voitures.  En stimulant la sensibilité superficielle, les signaux douloureux profonds ne sont plus transmis  aux  récepteurs cérébraux et la douleur n’est plus (ou moins) ressentie. La Haute Autorité de la Santé a reconnu l’efficacité de la TENS et c’est une alternative à discuter avec votre pharmacien pour moins consommer de médicaments en cas de douleur chronique.

Docteur Bien Public

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *