La pénurie de médicaments est à craindre

Par Dr François-André Allaert le 7 octobre 2018

La pénurie de médicaments est à craindre

La mission d’information du sénat sur la pénurie de médicaments et de vaccins vient de tirer une sonnette d’alarme qui fait frémir en indiquant que ce phénomène devient de plus en plus fréquent et risque de se généraliser.  Cette déclaration est corrélée aux chiffres de l’Agence Nationale du Médicament qui a enregistré en 2017, 530 signalements de médicaments ou de vaccins manquants soit 10 fois plus qu’il y a 10 ans. Cette pénurie affecte des médicaments d’intérêt vital comme des anticancéreux, des anti-infectieux, des anesthésiants ou des antiparkinsoniens ! Ceci serait lié au fait que les industriels de la pharmacie privilégieraient les pays offrant le meilleur prix ou des achats groupés en grosses quantités. La loi de l’offre et de la demande vient ainsi impacter de plein fouet la santé publique et l’éthique. Plus encore, il est à craindre que des sites de production qui ont été très souvent délocalisés dans des pays à faible coûts de main-d’œuvre hors Europe, puissent être partie prenante dans les guerres commerciales qui se produisent de plus en plus souvent telle que celle entre la Chine et les USA. On imagine le magnifique élément de pression que ce serait, si dans la discussion, ces pays décidaient de mettre l’embargo sur des produits indispensables qui ne sont plus fabriqués en France ou en Europe. Peut-être faut-il en urgence réintroduire le principe de la souveraineté pharmaceutique…

Docteur Bien Public

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *