L’allergie aux cacahuètes

Par Dr François-André Allaert le 6 mai 2018

L’allergie aux cacahuètes en passe d’être vaincue par la France !

C’est une start-up française DBV, spécialisée dans les allergies alimentaires, qui va sans doute sauver des millions d’adultes et d’enfants de cette maladie de plus en plus incontrôlable : l’allergie aux cacahuètes. Cela peut faire sourire mais le problème est grave et aux USA, plus d’un million d’enfants de 2 à 11 ans ont été diagnostiqués, et la majorité d’entre eux seront hospitalisés au moins une fois dans leur vie. Le même phénomène est en train d’apparaître en France, et globalement en Europe, et chaque année des personnes en souffrent avec parfois même des chocs allergiques ou des œdèmes de Quincke qui peuvent évoluer vers l’étouffement. La désensibilisation est parfois dangereuse car mettre au contact la personne avec l’allergène aux cacahuètes peut exposer à des réactions brutales et c’est là ou la société DBV apporte une solution innovante. Posé à la surface de la peau, son patch diffuse des quantités infimes d’allergène. Chargées d’éduquer le système immunitaire en activant certaines cellules présentes dans l’épiderme, ces molécules ne franchissent pas cette barrière. C’est la grande différence car du coup il n’y a pas de risque de réaction brutale. Les résultats sont suffisamment crédibles pour que la start-up ait levé en quelques heures 140 millions d’euros, ce qui porte à 525 millions d’euros les fonds collectés au cours de ces 6 dernières années et lui valent d’être valorisée à un milliard d’euros.

 

Docteur Bien Public

 

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *