Les médecins étrangers en France

Par Dr François-André Allaert le 5 novembre 2017

Les flux de médecins étrangers ne diminuent pas la désertification médicale

Le nombre de médecins étrangers exerçant en France a été pratiquement multiplié par deux en 10 ans selon le Conseil National de l’Ordre des Médecins.
L’origine de ces médecins a profondément changé. Initialement ils provenaient beaucoup du Maghreb mais depuis ces dernières années, la tendance s’est inversée au profit des diplômés européens au premier plan desquels les médecins roumains.
Ceci est dû en particulier au fait que la Roumanie a créé une université médicale francophone ! Pour la Roumanie cette émigration pose un grave problème de santé publique car elle perd les médecins qu’elle forme et n’en a plus assez pour les besoins de sa population.
On pourrait penser que cet afflux de médecins contribue à limiter la désertification mais hélas il n’en est rien pour deux raisons.
La première est qu’ils s’installent préférentiellement comme les français dans les grandes villes et n’ont pas le goût d’aller à la campagne, la deuxième est qu’ils prennent pour près des deux tiers d’entre eux des postes hospitaliers du fait du grand nombre de postes non pourvus dans les hôpitaux.
En plus dans les hôpitaux, l’exercice leur est plus simple sur le plan administratif.

En clair, la désertification ne s’arrange pas mais au moins les hôpitaux arrivent à tourner…. Peut-être un jour en faudra-t-il prévoir des quotas à l’installation.

 

Docteur Bien Public

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *