Débat grand public à Dijon : Les objets connectés de santé menacent-ils nos libertés ?

Par Dr François-André Allaert le 1 novembre 2015

Les objets connectés de santé, c’est-à-dire toutes ces applications qui au travers des smartphones et tablettes informatiques permettent de recueillir des informations médicales constituent sans aucun doute un progrès pour notre santé mais sous réserve que soient respectés deux principes essentiels.

Le premier est le respect de notre vie privée et de nombreuses questions se posent sur l’utilisation des informations médicales personnelles confiées à ces applications électroniques. Quel usage en est-il fait sans que peut-être vous le sachiez ? Quelles sont les garanties dont disposent les usagers ? Le second est de connaître la fiabilité des informations recueillies et sur lesquelles des décisions de soins seront sans doute prises. Des évaluations scientifiques sont-elles conduites ? Sous réserve de validation, ces objets connectés ne devraient-ils pas être remboursés par l’assurance maladie ? C’est de cette double validation éthique et technologique dont vous pourrez débattre avec la responsable de la Commission Nationale Informatique et Libertés, Mme Vuillet-Tavernier, ainsi qu’avec le Vice président du Conseil National de l’Ordre des médecins, le Dr Jacques Lucas, en venant le 4 novembre 2015 à 18h au Grand Dijon 40 avenue du Drapeau (Tram 2 : arrêt Drapeau).

Ce débat est gratuit et ouvert à tous.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *