Faire du vélo, même en ville, est bon pour la santé!

Par Dr François-André Allaert le 11 octobre 2015

Le vélo, même en ville, est bénéfique pour la santé en tenant compte de l’effet néfaste de la pollution atmosphérique et du risque d’accidents pour les cyclistes.

En tous cas ce sont les conclusions d’une étude conduite dans le cadre du programme de recherche « Tapas » et publiée dans le très sérieux bulletin épidémiologique de l’institut national de veille sanitaire. C’est assez rassurant et ce doit être encore mieux dans les villes de province comme Dijon qu’à Paris. Par contre, si j’adhère à ces conclusions pour ce qui est de la pollution, je suis plus septique sur le risque d’accidentologie. Les voies pour vélos me font peur et occasionnent sans doute des atteintes coronaires tant aux conducteurs de vélos que de voitures surtout lorsque les vélos sont à contresens ou que les conducteurs ne regardent pas ce qui les double sur la droite…

Plus encore, la circulation des vélos sur les trottoirs terrorisent régulièrement nombre de personnes si elles ne leurs cassent pas les pieds au sens littéral…. Un peu de civisme des deux côtes serait bien utile pour la santé publique… L’idée serait peut-être d’installer des vélos d’appartement dans le tram, on aurait moins d’accidents et les personnes auraient le bénéfice de pédaler, voire même on pourrait imaginer que cela fasse avancer le tram.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *