Pénaliser les mauvais patients ?

Par Dr François-André Allaert le 13 septembre 2015

Certaines idées font peur et en particulier du côté de l’assurance maladie, des responsables pensent sérieusement à la possibilité de moins rembourser ou ne plus rembourser du tout les soins aux patients qui ne suivraient pas avec la régularité requise leur traitement. Une tentative avait déjà eu lieu dans ce domaine avec les machines que doivent utiliser les patients atteints d’apnées du sommeil.
L’inspection générale des affaires sociales pour le moment s’y oppose et le Conseil d’Etat avait cassé l’arrêté mais attention, non pas au motif qu’il réprouvait le principe de pénaliser le patient, mais sur la voie juridique choisie, considérant que seule une loi votée par le parlement pouvait conduire à cette décision. Conséquences de cette analyse, il suffirait donc que le parlement vote une loi et une brèche redoutable serait ouverte.
Bien sûr il est vrai que des milliers de vies pourraient être sauvées par une meilleure observance et que ces maladies ou complications « évitables » ont un coût pour l’Assurance Maladie. Mais ce système risque de devenir très rapidement très contraignant et pourrait faire apparaître l’obligation de soins. Le principe de solidarité évolue et apparaît l’idée de refuser de payer pour ceux qui ne font pas d’effort pour se soigner ou même prendre soins d’eux suffisamment ou du moins ce que les pouvoirs sanitaires estiment nécessaires. La prohibition pourrait bien revenir…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *