Pour figurer dans le Guinness book des grossesses ?

Par Dr François-André Allaert le 19 avril 2015

La santé est un domaine qui est passionnant sans doute parce que le meilleur y côtoie le pire.

Parmi le pire, il y a cette femme, en Allemagne, de 65 ans et qui attend des quadruplés suite à une insémination artificielle après avoir déjà eu 13 enfants… Pardonnez-moi mais pour moi c’est la rencontre d’une personne atteinte sans doute d’un grave trouble psychologique et d’un médecin dépourvu de tout sens éthique ou moral.

La soif de notoriété ou le délire grossessomaniaque ont rencontré la cupidité et l’irresponsabilité. Quel avenir pour les enfants qu’elle aura si tant est que sa grossesse arrive à terme. Treize enfants ne lui suffisaient-ils pas ? Comment s’occupera-t-elle de ses enfants ? Bien sûr on peut penser qu’ils seront élevés par leurs frères et sœurs et fêteront avec joie les 85 ans de leur maman l’année de leur 20 ans… Je sais qu’il est difficile de fixer des règles strictes dans ce domaine, mais n’assiste-t-on pas là à l’exemple même de l’abus. La fécondation artificielle a été conçue pour permettre à des couples d’avoir des enfants lorsqu’ils n’étaient pas en situation d’en avoir, pas pour apporter 4 enfants de plus à quelqu’un qui en a déjà eu 13!

Je suis parfois désemparé devant le détournement qui peut être fait de la médecine, et honnêtement cette femme finira sans doute dans le livre Guinness des records pour le nombre de grossesses. Mais si cela ne tenait qu’à moi, ce n’est pas dans cette catégorie que je la classerai, mais la correction requise dans les articles du Docteur BP m’interdit de dire où je pense qu’on devrait la faire figurer… mais vous l’avez sans doute deviné!

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *