La lecture sur écran perturberait le sommeil

Par Dr François-André Allaert le 28 décembre 2014

Comme je n’avais pas envie d’écrire comme chaque année sur les bienfaits ou les méfaits de tel ou tel aliment que l’on consomme à Noël, j’ai cherché désespérément sur l’internet une idée originale. Je suis tombé sur une étude qui encore une fois mérite d’être citée non pas pour son caractère pertinent mais parce qu’elle montre là où pousse la nécessité qui est faite pour les scientifiques de publier à tout prix.

L’étude en question montre que les personnes qui lisent un livre électronique mettraient plus de temps à s’endormir et seraient moins alertes le lendemain mettant en cause les méfaits de la lumière bleue des liseuses électroniques. D’abord, beaucoup de personnes, dont je fais également partie, lisent le soir pour s’endormir mais si le livre est bon, je me retrouve parfois à m’endormir beaucoup plus tard que je ne l’aurais souhaité. Est-il alors vraiment surprenant que quand on lit tard le soir, on soit moins alerte que si on s’est endormi tôt? Grande découverte en l’occurrence et qui méritait bien d’être publiée…

Sans doute le comité de lecture de la revue qui normalement doit garantir le sérieux et l’intérêt scientifique d’une étude avant que de la publier avait-il ce jour là passé la nuit de la veille à lire sur une liseuse électronique pour avoir été aussi peu vigilant. J’ai été voir l’étude, m’attendant quand même à une grande série de personnes dont le nombre est la garantie que les résultats sont crédibles et là j’ai été bluffé : 12 personnes comme les douze coups de minuit…

Le ridicule ne tue pas et en tout cas il n’empêche pas de dormir !

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • LEMOINE FAMILLY le 1 janvier 2015 à 11:39

    Bonnet santée et bonne année 2015
    et continue sur ces études qui sont comme l’information basée sur rien!!! sinon que d’être alarmiste.