Les femmes ne veulent plus avaler la pilule …

Par Dr François-André Allaert le 18 mai 2014

Une vaste enquête vient d’être réalisée sur la contraception par la pilule dont les résultats témoignent d’une évolution profonde des mentalités.

Une femme sur 5 a changé sa contraception au cours des 3 dernières années et la pilule représenterait aujourd’hui le moyen de contraception que d’une femme sur deux.  Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène. Le premier sans aucun doute est la crise provoquée par la dangerosité de certaines pilules de 3ème génération avec la survenue de thromboses veineuses et d’embolies pulmonaires. Ces nouvelles pilules ont été abandonnées par près d’une femme sur deux qui les utilisaient auparavant.

Une autre raison est la montée en puissance des dispositifs implantables sous la peau. Enorme avantage : on ne se pose plus la terrible question ai-je oublié de la prendre, surtout lors des moments cruciaux… Un troisième élément est l’augmentation du recours au stérilet mais qui concerne beaucoup plus les femmes après trente ans que les plus jeunes. C’est  pourtant un moyen de contraception recommandé très largement par les autorités sanitaires mais le coté « corps étranger » suscite encore des réticences.

Quant au préservatif, il reste un moyen efficace et rappelons qu’il assure aussi et peut-être surtout un moyen de protection non pas contre une grossesse mais aussi contre une maladie sexuellement transmissible.  Il doit rester porté par son  partenaire jusqu’au moment où l’on est vraiment sûr de lui, que l’on prenne la pilule ou non.

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *