Les antalgiques favoriseraient la grippe ?

Par Dr François-André Allaert le 2 février 2014

Une étude canadienne issue de l’université McMaster montrerait que l’usage généralisé des médicaments antipyrétiques (médicaments contre la fièvre tel que le paracétamol) favoriserait la transmission de la grippe.

Sur le plan scientifique cela proviendrait du fait que sous l’effet des antipyrétiques, les patients expulseraient plus de particules virales que lorsqu’ils n’en prennent pas et ce à partir d’une étude conduite chez l’animal appelé « furet »…. Bon, on aurait aussi pu argumenter que les personnes qui ont moins de fièvre sortent plus volontiers et vont aussi plus contaminer d’autres personnes sans avoir besoin d’embêter les furets. Il y a parfois des travaux qui me font un peu sourire et je ne vois pas mes confrères essayer d’expliquer à leurs patients sur la base de cette étude qu’ils doivent rester avec leur fièvre. Surtout que l’augmentation de la transmission de la grippe ne serait que de l’ordre de 5% alors que personne n’est allé mesurer l’impact négatif qu’aurait chez 100% des patients le fait de rester chez soi avec une bonne fièvre : une source d’inconfort majeur mais aussi une perte de productivité professionnelle et sans aucun doute d’une augmentation de la fréquence et de la durée des arrêts maladie.

En clair, je crains que nos cousins canadiens aient un peu perdu le Nord dont pourtant ils ne sont pas loin…

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *