Les électeurs accepteront-ils de voir moins clair ?

Par Dr François-André Allaert le 30 mars 2014

La politique actuelle de santé est assez malvoyante. Alors même que le gouvernement est visiblement en difficulté dans les urnes, le ministère de la santé annonce qu’il va plafonner par décret le montant du remboursement des lunettes par les complémentaires santé (pour les verres simples) à 350 euros en 2015 et à 200 euros en 2018. Par ailleurs, la prise en charge sera limitée à une paire de lunettes tous les deux ans sauf chez les enfants ou en cas d’évolution de la vue.

C’est vrai que changer ses lunettes lorsque la vue ne change pas c’est un peu bizarre. Je ne vois surtout pas l’idée qui est derrière cette mesure. D’une part elle fait voir rouge aux opticiens qui pensent par ailleurs qu’elle ne garantira pas pour autant la baisse des cotisations des complémentaires santé et qu’elle est en trompe-l’œil. Pour ma part je n’irai pas aussi loin mais j’en ai quand même une vision assez floue et je m’interroge si ceux qui ont imaginé cette réforme ne sont pas un peu myope et ne perçoivent pas bien ce qu’elle risque de susciter à l’avenir. Bien sûr, les mauvaises langues ne manqueront pas de penser que c’est pour cacher la vérité aux français mais plus sérieusement cela risque aussi de nuire à la visibilité économique de l’emploi dans l’optique française qui pourrait voir son avenir devenir sombre non seulement chez les opticiens mais aussi chez ceux qui fabriquent les verres et les montures.

Je crains qu’à la veille d’une élection, les électeurs ne voient pas cette idée d’un bon œil et regardent à deux fois pour qui ils vont voter …

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *