Prévenir les maladies chroniques est source d’économie !

Par Dr François-André Allaert le 19 janvier 2014

Sur le plan économique le problème est simple : les dépenses de santé vont continuer durant de nombreuses années à croître de l’ordre de 4% tandis que le Produit National Brut ne croit que péniblement d’1 à 2%. En clair le déficit est donc inévitable.

Une des raisons de ce décalage est d’abord que lorsque le système d’assurance maladie a été conçu, les personnes vivaient au moins 10 à 15 ans de moins et donc dépensaient moins en santé… et que les maladies dont il fallait essentiellement assumer les coûts étaient des maladies aiguës. C’est logique, les personnes mourraient plus jeunes donc avaient moins de maladies chroniques qui globalement surviennent pour la plupart entre 50 et 60 ans. Aujourd’hui ce sont ces maladies chroniques qui creusent le trou de la sécurité sociale.

La seule solution économique viable est alors d’investir pour limiter leur survenue ou du moins retarder leur survenue. Cela veut dire qu’il faut investir dans la prévention même si cela coûte un peu plus cher immédiatement. Cette prévention ne passe pas obligatoirement par le médicament mais par l’activité physique, une alimentation saine, des compléments alimentaires, une meilleure hygiène de vie… Alors faites un acte civique : prenez soins de vous !

Articles à découvrir...

Commentaires

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *